Archives de Tag: Meek Mill

rick-ross-mastermind

Rick Ro$$ "Mastermind" @@@½


rick-ross-mastermind

God Forgives, I Don’t paru durant l’été 2012 était un album qui avait pêché par son excès, une surabondance qui ne l’a pas empêché d’être disque d’or, un de plus à sa collection. Mastermind, son 6e LP, est devenu en quelque sorte l’album de quitte ou double. Et c’est Puff Daddy a/k/a Diddy, son manager, qui supervise cet opus.

Lire la suite sur Now Playing

kid ink own lane

Kid Ink "My Own Lane" @@


kid ink own lane

Quand un rappeur vend des dizaines de milliers de disques en major et fait le buzz sans envahir l’espace par divers featurings, évidemment, on s’interroge, on se dit qu’il a un truc, ou qu’il y a un truc… Il est doué à ce point ? Il a vendu des singles catchys? On a raté l’ascension fulgurante d’un rookie plein de promesses? En gros, qu’a-t-il de spécial pour qu’il fasse parler de lui ?

Lire la suite sur Now Playing Mag →

dj khaled sfs

DJ Khaled "Suffering From Success" @@


A chaque année suffit sa peine : DJ Khaled vient de publier sa compilation annuelle. Rien qu’en lisant l’intitulé, Suffering From Success, on prend la même pose que Khaled sur la pochette… le bling-bling en moins. Malaise. Quand on jette un oeil au dos de la pochette, énorme soupir : toujours les mêmes têtes, avec deux-trois ‘special guest’ cette fois : Diddy, Scarface et Timbaland. Les jaloux vont maigrir, les haters vont vomir.

Lire la suite

self-made-3

"Self Made vol.3" @@½


Et de trois. Rick Ross et son label Maybach Music Group présentent leur livraison annuelle Self Made, avec comme d’habitude les dernières nouveautés du label sur la même gamme d’instru depuis deux ans.

Lire la suite

big sean_hof_deluxe

Big Sean "Hall of Fame" (deluxe edition) @@


Finally Famous, le premier album de Big Sean, j’en avais conclu qu’il était léger, pas désagréable, ni fameux, avec pour note un gentil @@@ sans trop entrer dans les détails… Est-ce que le rappeur de Detroit signé chez G.O.O.D. Music a progressé sur ce Hall of Fame ? Nan, c’est carrément l’inverse. Et il s’étonne qu’on ne le considère pas comme un top rappeur? Laissez-moi rire!

Lire la suite

rich gang

Rich Gang @½


Rich Gang est le nom de cette super-compilation regroupant les artistes Cash Money Records actuels ainsi que le roster de Young Money, son sous-label (ce terme est ambigü n’est-ce pas). Avec bien entendu leur son YMCMB actuel, c’est-à-dire de la soupe pop-rap industrielle bourrée d’émulsifiants, colorants et édulcorants.

Lire la suite

wale-the-gifted

Wale "The Gifted" @@@


Olubowale Akintimehin dit Wale n’est plus le rappeur de Washington backpack sur les bords que l’on a connu autrefois aux côtés des 9th Wonder, Mark Ronson ou les Roots. Son second album Ambition nous l’a bien fait comprendre, cette fois il enfonce le clou avec The Gifted sorti au début de l’été chez Maybach Music Group.

Lire la suite

ti_trouble man

T.I. "Trouble Man: Heavy is the Head" @@@@


On s’inquiétait sérieusement pour la carrière de T.I. Ses très gros ennuis judiciaires depuis 2007 qui ont conduit à ces incessants aller-retours en prison (qui se sont achevés le 31 Août dernier) auraient pu entamer ses ambitions. Son précédent disque No Mercy, bien que certifié or, était tristement anecdotique, probablement parce qu’enregistré dans la tourmente. Mais c’est mal connaître le bonhomme. On se rappelle comment en 2004 il était revenu avec vengeance avec Urban Legend après avoir essuyé plusieurs mois derrière les barreaux et de nombreux dossiers devant la justice (agression, violation de sa probation…). C’est ce qui se passe à nouveau avec ce 8e LP Trouble Man: Heavy is the Head. Enfin presque.

Lire la suite

game-jesus-piece-cover

Game "Jesus Piece" [Deluxe Edition] @@@


Bien des gens se demanderont si Game s’est mis en tête d’écrire un album de rap chrétien, que nenni! Jesus Piece dépeint le chemin de croix d’un gangsta rappeur croyant, celles du pécheur Jayceon Taylor, un album qu’il dédie à son frère aîné disparu dans des circonstances tragiques. Pour réunir ses partisans à l’approche du 11 Décembre 2012, date de sortie de ce cinquième album (qui pour l’anecdote devait s’appeler un temps F.I.V.E.), Game a distribué des offrandes bénévolement tous les dimanches (Sunday Service), un acte de charité qui s’est révélé positif. Parallèlement à cela, le rappeur s’est offert de la promotion gratuite en réagissant aux propos de Shyne le roi Bélize, sans y voir un conflit entre convictions religieuses différentes. Un Amen à Interscope pour cette dernière Ostie.

Lire la suite

meek-mill-dreams-nightmares

Meek Mill "Dreams & Nightmares" @@@


Si Meek Mill a démarré 2e du Billboard US avec Dreams & Nightmares, ça n’a rien d’un hasard. Repéré par T.I., qui le signa un temps sur Grand Hustle (souvenir de son interview dans Rap Mag spécial Philadelphie), le rappeur originaire de la Côte Est est débauché par Rick Ross en 2011 pour rejoindre la consession Maybach Music Group. Il sort deux mixtapes Dreamchasers qui ont bien buzzé, participe activement aux volumes de Self Made, bénéficie naturellement de la puissance et de l’influence de son label, de l’appui des 150 kg de Rozay pour lui faire sa promotion, et il est crédible dans la rue, il a fait un peu de prison dans sa jeunesse (pour port d’arme). Et le talent dans tout ça?

Lire la suite

dj drama quality street music

DJ Drama "Quality Street Music" @@@


La pensée qui me vient inévitablement en tête pour un ventre comme moi en lisant "quality street" est cette boîte de friandises au chocolat, caramel, ganaches… Désolé c’est plus fort que moi mais pas si hors sujet si on prend la chose métaphoriquement. Alors on va tester les friandises de la quatrième boîte Quality Street Music de DJ Drama.

Lire la suite

dj-khaled-kiss-the-ring

DJ Khaled "Kiss the Ring" @@½


Prenez un banc gros poissons du rap game, plein de rappeurs du Sud, deux-trois figures emblématiques voire légendaires du mouvement hip-hop sans oublier les dernières sensations qui vont écrire l’avenir du rap, plus ou deux chanteurs de reggae/ragga, combinez-les par pertinence, proposez-leur des instrus principalement sudistes, une douzaine environ, servis les producteurs à la mode, ajoutez une dose d’autotune, des gimmicks insupportables de DJ Khaled, et tadaaaaaaam, vous aurez un album de DJ Khaled. On ne change pas une formule qui marche, Kiss the Ring ne fera pas exception.

Lire la suite

god-forgives-i-dont-cover

Rick Ro$$ "God Forgives, I Don’t" @@@


God Forgives I Don’t est la conclusion logique d’une campagne promotionnelle qui aura duré plus d’un an. Tout a commencé peu après la diffusion de sa mixtape Ashes to Ashes, quand il annonce le titre de son cinquième album. Tranquillement, il continue de bâtir son empire Maybach Music avec ses compilations, poursuit ses tournées et grossit son catalogue de mixtapes (Rich Forever). Fin 2011, il abat deux singles fin 2011 ("You the Boss" feat Nicki Minaj et "I Love my Bitches" produit par Just Blaze) et son coeur ne bat plus par deux fois. Dieu le garde, il continue oisivement à promouvoir ses artistes, en signer d’autres, balancer des clips en carton…

Lire la suite

MMG SelfMadeVol2

MMG presents: "Self Made, Vol.2" @@½


MMMMMMaybach Music. Entre le Self Made volume 1 et ce volume 2, il s’est passé plein de choses. La firme allemande Maybach a annoncé la fin de production de ses limousines, Wale a sorti Ambition, Pill s’est aperçu qu’il s’est fait entubé en beauté (il n’a jamais signé de contrat chez MMG haha) et Rozay nous a fait une petite attaque cardiaque alors qu’il venait de divulguer deux nouveaux singles de God Forgives, I Don’t, son futur album. Ce nouveau volume, comme le précédent, établit un état des lieux du label de Rick Ross, enfin, de son ‘empire intouchable’ et de ses têtes d’affiche : Meek Mill, Wale, Stalley. Et Omarion.

Lire la suite

Ludacris "1.21 Gigawatts, Back to the First Time" [mixtape] @@@@


Cette mixtape officielle Back to the First Time annonce le retour du Ludacris de Back for the First Time, quand il n’était qu’un animateur radio d’Atlanta fraîchement signé chez Def Jam South après le buzz d’Inconegro et qui décrochera le platine dans un futur proche grâce à des hits urbains comme "What’s Your Fantasy" et "Southern Hospitality"… C’est ce qu’on appelle communément un retour aux sources.

Lire la suite